Poésies ou hommages au Jumbo

Poésies et hommages au Jumbo

Le Jumbo Run Limousin

Quand arrive le printemps
Nous les retrouvons ces gens vaillants,
Qui ne ménagent pas leur peine
Pour faire plaisir à en perdre haleine,
A ces jeunes enfants handicapés,
Qui attendent d'année en année
Cette journée si convoitée,
Où ils seront on peut le dire un peu secoués
Mais surtout si dorlotés,
Par ces accompagnateurs side-caristes.
Qu'ils soient de France, d'Angleterre ou de Nice
Ne regardant pas aux kilomètres,
Pourvu que dans ces regards ils voient naître,
La joie immense de ces petits êtres.
La leur à eux, j'en suis sûre,
Est en échange reçue à une plus grande mesure.
C'est la solidarité qui l'emporte,
C'est toujours elle qui sera la plus forte.
Encore merci à tous ces gens de cœur,
Qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
Bravo aussi aux organisateurs,
Tous ces bénévoles, ces donateurs.
Ne croyez pas que ces mots soient flatteurs
Mais modestement reconnus à leur juste valeur.

Jeannine, le 31 mars 2000

Jumbo Run Limousin 2003

Pour ce vingt et unième anniversaire,
Tous ensemble, nous allons y faire
Pour partager, avec ces joyeux enfants
Une journée, espérons-le, sans précédent
Où ils seront secoués, dorlotés, choyés,
Ce à quoi ils sont déjà bien rodés,
Mais qu'ils aiment renouveler chaque année,
Pour ce faire, beaucoup veulent y contribuer,
A une échelle plus ou moins grande, bien sûr,
Mais qui est égale à nos yeux,
Car vraiment chacun fait ce qu'il peut.
Le bénévolat, ça se pèse, ça ne se mesure !!!
Ce qui est primordial pour les organisateurs,
C'est que chacun y mette toute sa foi, tout son cœur,
Pour distribuer ce grand bonheur,
Qui sera leur petite récompense.
J'en suis sûre, c'est du gagné d'avance,
Pour ces bénévoles, ces motards, ces participants,
Qui savent se donner, ne serait-ce que quelques heures,
Pour partager une telle chaleur
Qui ne s'oublie pas dans le temps.
Ces enfants la vivent et l'attendent toute l'année,
Dans leur tête, ils savent se le ressasser.
En y pensant, ils se prennent à rêver
Que les années à venir, ils seront de nouveau conviés,
A passer cette journée avec leurs équipiers,
Qui ne savent rester insensibles à la joie qu'ils distribuent.
Bien sûr, certainement, ils voudraient faire plus
Mais reconnaissons qu'une telle organisation c'est déjà du « beau »
Alors continuons et disons modestement à tous « chapeau »
A l'année prochaine, pour un nouveau rassemblement
Tout aussi fort naturellement.
Ce Jumbo Run Limousin est fait pour ça,
Notre « petit éléphant » en 2004, c'est sûr, reviendra.

Jeannine, le 8 juin 2003